La Gestion des Excreta

Une voie de transmission croisée sous-estimée

Les excreta sont sources d’infections associées à l’hospitalisation du patient, qui représentent encore aujourd’hui une inquiétude grandissante.

 

patient hospitalisé sur 20 en France contracte une infection nosocomiale

Encore aujourd’hui,,
la gestion des excreta dans les collectivités est souvent opérée à travers 2 méthodes :


La douchette dans la chambre des patients

Le lave-bassin

Ces deux méthodes ne sont pas optimales, pour plusieurs raisons:

  • Le jet d’eau de la douchette sur le bassin étant une source très significative d’aérosolisation des agents contaminants, cette méthode est aujourd’hui proscrite. Néanmoins, la vidange des excreta dans les toilettes des patients est toujours pratiquée, malgré les éclaboussures et les micro-gouttelettes, afin d’éviter le transport du bassin plein jusqu’au local vidoir.
  • Le transport du bassin plein jusqu’au local vidoir représente une véritable menace pour l’environnement du patient et des soignants, en cas de chute ou de contamination par aérosolisation.

Malheureusement, ces méthodes peuvent contaminer l’environnement des patients y compris les plus fragiles. Aussi, même si les lave-bassins sont très perfectionnés et doivent répondre à des normes strictes, il est important de prendre en considération qu’un bassin de lit vieillissant peut devenir un lieu de prolifération bactérienne.

Découvrez nos produits